Zoé Wahl {portrait de photographe}

Zoé Wahl est celle qui a immortalisé le mariage vénitien de Sabrina et Priamo. Cette photographe passionnée a accepté de venir se présenter un peu plus en détail…je lui laisse donc la parole.

Bonjour, moi c’est Zoé.

J’aime les BD, les Silly Symphonies des années 30, la plongée, les voyages, les rires, la cuisine et les jolies choses de la vie, petites ou grandes. Passionnée par ce que je fais, je m’investis entièrement dans le suivi de mes clients, qu’ils soient un couple préparant leur W-day ou une famille avec qui nous allons passer quelques heures une après-midi ensoleillée. Le ridicule ne tuant pas, les positions les plus bizarres ne me font pas peur lorsque je souhaite obtenir LE cliché. Je n’ai donc aucun scrupule à me mettre à 4 pattes sous une table pour capturer l’instant où bébé joue avec les pieds des chaises (véridique… le papa en rigole encore :-)).

  •  Comment en es-tu arrivée à exercer cette activité ?

La photographie au début, c’était un moyen d’exprimer ce que je ressentais, de montrer ce que je voyais, de faire du beau dans le quotidien. Et puis un jour, je me suis rendue compte que j’aimais prendre en photo les instants partagés, des moments avec un grand M ou des instants du quotidien mais ceux où le sujet principal était l’humain. Et ça n’a pas changé.

Et puis un jour, mon mari m’a offert mon premier reflex, et la série de cours qui allait avec. Il trouvait que je pouvais aller plus loin et que j’avais l’air d’aimer beaucoup ça… ce jour là, il m’a fait un cadeau inestimable.

En parallèle de mon métier d’infirmière, j’ai pris des cours de photo, d’abord une initiation puis un peu plus, apprendre la base, la rigueur nécessaire, comment analyser et composer une image… en parallèle, j’ai réalisé des mariages autour de moi, dans la famille, des séances de maternité (etc) pour voir, pour me tester. Dès la première séance maternité, j’étais mordue.

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir rencontrer des couples géniaux, de partager avec eux des moments intenses et uniques; des familles me font confiance, je rigole avec des jeunes parents lors d’une séance familiale, je touche la grâce du bout de mon objectif quand un papa entend son petit bout dans le bidou de sa bien aimée… la vie, tout simplement. Et cela, je le dois notamment à mon « kickstarter » de mari.

Il ne le dira pas, mais moi je le sais. C’est un peu comme la photo, parfois il n’y a pas besoin d’en parler, juste de regarder.

  • Que privilégies-tu dans ta manière de travailler ?

Mon but n’est pas la mise en scène, je n’aime ni le faux, ni le posé, encore moins l’artificiel. Le bonheur spontané a cette formidable capacité de rendre tout un chacun plus beau, plus gracieux. L’intensité d’une photo réside dans ce qu’elle fait résonner en chacun de nous, c’est pourquoi je souhaite toujours être au plus proche des couples que je suis, en étant disponible via e-mail, via des conférences skype avec les futurs mariés/mariées pour des séances conseils et écoute pour le D-day, en visitant les lieux avec le couple si besoin est, etc.

La confiance est pour moi comme une construction: il faut des étapes, plus ou moins longue, avant que l’on puisse s’appuyer dessus.

C’est pourquoi j’inclus une séance d’engagement dans le forfait mariage, même le plus simple. C’est un temps essentiel, où l’on apprend à se connaître en situation, où l’on se teste, et aussi, on crée des souvenirs ensemble. Ainsi, le jour J, les mariés ne se soucient plus de cette personne qui les suit un peu partout, parce qu’ils savent qui je suis. Ils m’ont déjà vue en action, ils savent qu’ils peuvent vivre leur jour sans se soucier de moi. L’important pour moi est d’être discrète et de pouvoir observer la vie sans la déranger.

Mon approche, dans beaucoup de mes photos, c’est l’humain. Probablement parce que je suis infirmière à la base, peut être aussi parce que je suis un peu philanthrope (mais je me soigne). Certaines photos de mode, stylisées dans tous les coins me parlent moins, bien que je les trouve magnifiques. La recherche d’esthétisme ne peut pas primer face à la beauté des émotions, elle ne peut que l’accompagner et c’est ce que je m’efforce de faire dans mes photos. Donner un sens à un cliché, lui faire raconter une histoire, c’est important pour moi, que ce soit pour un mariage, pour une e-session, pour un moment familial ou dans la photographie culinaire. Parce qu’une image qui raconte une histoire, c’est un petit bout d’âme que l’on découvre sous ses yeux.

  • Et enfin, dans quel secteur exerces-tu ? 

Je suis basée à Genève, mais je me déplace volontiers partout en France, en Angleterre et en Suisse. Si vraiment vous insistez, je vais même plus loin 🙂   »

Vous pouvez retrouver Zoé ici ainsi que sur sa page facebook. Elle est vraiment très attentive et réactive 😉

Publicités

Une réflexion sur “Zoé Wahl {portrait de photographe}

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s